Comment choisir un sèche-linge ?

Par manque de soleil ou de place pour étendre le linge, le sèche-linge rend bien des services. Depuis son invention, en 1935, les modèles et caractéristiques se sont multipliés.

 

Comment choisir son sèche-linge

Il faut d’abord réfléchir à la taille de l’appareil. Il doit correspondre à la taille du lave-linge. Choisir un sèche-linge de 7 kg quand le lave-linge en contient 11, c’est embarrassant, l’inverse est inutile. Tout comme pour le lavage, il faut choisir une machine adaptée à la famille, un célibataire se contentera d’un petit sèche-linge, la famille nombreuse aura besoin d’un plus grand de 11 kg. Enfin, il faut penser à l’encombrement au sol et lui prévoir une place suffisante.

Un détail a son importance : l’ouverture de l’appareil. Il existe à hublot, par devant (vitré ou plein), ou à chargement par le dessus. Le choix se fait selon la place que l’on dispose, si on superpose l’engin ou non et l’esthétique recherchée.

Il existe différentes technologies. Les lave-linge à évacuation qui envoient la vapeur dans la pièce ou à l’extérieur par un tuyau d’évacuation sont souvent les meilleurs marchés. Son homologue à condensation transforme la vapeur en eau. Ils sont faciles à installer et ne nécessitent aucune transformation de la pièce. Et enfin les sèche-linge avec pompe à chaleur qui consomment moins et chauffent moins les vêtements pour ne pas les abîmer. Certaines options vous promettent un linge non froissé pour ne pas le repasser.

La consommation d’énergie est à considérer, ce genre d’appareil est gourmand en électricité. 350 kW/h selon l’ADEME. Comptez moins de 100 euros par an. Selon les appareils, la consommation peut varier du simple au double !

D’autres éléments rentrent en jeu : le temps de séchage, avoir une option rapide peut être utile pour le maillot de foot juste avant le match. Le niveau sonore diffère d’un modèle à l’autre, le bruit peut devenir un souci lorsqu’on habite en appartement ou quand les voisins aiment le silence. On peut parfois en choisir la couleur : rouge, noire, argentée. La technologie permet maintenant d’acheter des appareils connectés.

Une énorme palette dans laquelle toutes les marques d’électroménager ont développé une gamme de modèles et un éventail de prix conséquents, la dernière avancée étant une machine mixe 2 fonctions, la lavante séchante.

 

Une autre solution pour sécher son linge : l’étendoir à linge

Nos aînés n’ont connu que lui, beaucoup de nos contemporains l’utilisent encore : l’étendoir. Le séchage naturel garde en effet ses inconditionnels. Pour toutes les utilisations, les idées et le choix se trouvent sur le site etendoir-à-linge.fr. 

À l’intérieur sur un mur ou au plafond, à l’extérieur, pliant vertical ou horizontal, on le croise aussi fixe façon corde à linge entre 2 poteaux. Plus rapide les jours de soleil, le séchage en plein air a ses avantages : l’odeur de la nature qui imprègne le linge, la gratuité de l’énergie, la simplicité du système. En effet, plus économique et aussi écologique que son équivalent technologique, l’étendoir a de nombreux avantages. Il propose notamment un gain de place essentiel, surtout quand on habite dans un espace étroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*